MedTool photos

Medtool fontes
Invité - Visualisation d'une photo

didierfontes.medtool.net

Jeudi 23 Septembre 2021

 
 
FAQs

PHOTOS
Liste des photos
Soumettre une photo

Recherche :

Recherche avancée

THEMES:

ESPACE MEMBRES
Inscription
Identification
Mot de passe oublié ?

Newsletter:

1- Choisissez:


2- Entrez votre email:


PROTHÈSE D'ÉPAULE: du "sur mesure" grace à la planification 3D   (15/10/2020)
Thème : Epaule, Progrès techniques

 

zoom:

4 photos:  

 

photo N° 1
Lancer le diaporama
sans titre
IMG_4843.jpg
taille : 1410x1426 pixels
poids : 465.48 Ko

Les Prothèses d'épaule ont longtemps porté avec elles une mauvaise réputation notamment dans leur comparaison aux arthroplasties totales de la Hanche tirant parti de leur antériorité et de leur "toute relative" simplicité.

Bénéficiant de progrés récents dans l'analyse numérique de cette articulation, de la planification tridimensionnelle, de l'impression 3D puis même de la réalité virtuelle, l'arthroplastie totale de l'épaule a pu alors réaliser un réel bond technologique dont peuvent maintenant bénéficier les patients.

L'Intelligence Artificielle nous aide à calculer la prothèse idéale adaptée à l'anatomie propre de chaque patient, de son âge et de la qualité de ses muscles et notamment de la coiffe des rotateurs. Trois grands types de prothèses sont ainsi possibles:

- les prothèses céphaliques simples notamment en pyrocarbone que l'on peut proposer à des sujets jeunes

- les prothèses anatomiques cherchant à reproduire l'anatomie normale du patient

- les prothèses dites "inversées" permettant, notamment en l'absence de coiffe des rotateurs fonctionnelle de retrouver de la mobilité.

Nous utilisons ainsi le protocole de planification Blueprint developpé par la Société Wright Tornier dans la réalisation de ces procédures ce qui nous a permis d'obtenir des résultats très satisfaisants dans ces différentes configurations.

Prothèse totale d’épaule

Qu’est ce que l’arthrose ?

Prothèse totale d?épauleC’est l’usure progressive du cartilage d’une articulation. Le cartilage est un revêtement de surface des pièces osseuses qui doivent jouer les unes avec les autres.

Il permet un frottement doux et régulier, indolore. A l’épaule, la tête de l’humérus (« boule » au sommet de l’os du bras) et la glène (partie de l’omoplate) sont les deux surfaces recouvertes de cartilage. L’usure du cartilage aboutit à un « grippage » de l’articulation.

En réaction à cette usure plusieurs phénomènes se produisent :
• L’articulation produit du liquide (épanchement de synovie) en plus ou moins grande quantité,

• De l’os « en plus » se forme (appelé ostéophyte en jargon médical) au niveau de la tête de l’humérus ,

• De petites billes d’os peuvent apparaître et se balader dans l’articulation (appelées ostéochondromes).

A l’épaule, l’arthrose s’appelle plus précisément l’omarthrose (le préfixe om venant de omoplate).

Deux grands types d’arthroses existent à l’épaule

L’arthrose primitive

Cela signifie que l’arthrose c’est installée dans l’épaule sans qu’il n’y ait de cause retrouvée pour expliquer sont apparition.

C’est la plus fréquente.
Il s’agit dans ce cas de la « maladie arthrose » qui est bien souvent familiale.

L’arthrose secondaire

Cela signifie que l’on retrouve une cause à l’apparition de l’arthrose :

• Arthrose et rupture de coiffe des rotateurs. Cette forme d’arthrose s’accompagne d’une atteinte des tendons qui font fonctionner l’épaule que l’on appelle la coiffe des rotateurs.

• Le rhumatisme inflammatoire (arthrite rhumatoïde) n’est pas aussi fréquent à l’ épaule que dans les autres grosses articulations comme le genou ou la hanche. Néanmoins, lorsque l’épaule est touchée l’arthrite rhumatoïde provoque douleur et difficulté d’utilisation.

• Il peut s’agir des séquelles d’une ancienne fracture de l’épaule. La fracture, même si elle a été opérée modifie sensiblement l’architecture de l’épaule et la fait fonctionner différemment. Petit à petit cela aboutit à user le cartilage et donc donne de l’arthrose.

• La nécrose de la tête de l’humérus. La nécrose de la tête est due à une artère qui se bouche. On retrouve souvent des causes pour expliquer pourquoi cette artère s’est bouchée. Il s’agit souvent de l’utilisation prolongée de cortisone (corticoïdes) pour le traitement d’une autre maladie. Elle peut être liée à d’autres causes plus rares tels qu’un accident de plongée (barotraumatisme).

• Il peut s’agir de l’évolution d’un problème d’épaule comme une instabilité (luxations) ou d’une ancienne opération.

• Les autres causes d’arthrose sont beaucoup plus rares (maladies diverses comme la maladie de Parkinson ou d’autres maladies nerveuses).

Qu’est ce qu’une prothèse totale d’épaule (PTE) ?

Il s’agit d’une articulation artificielle destinée à remplacer l’articulation de l’épaule endommagée.

Elle est constituée de deux éléments : une tige métallique (titane ou alliage spécial) que l’on positionne dans l’humérus et qui s’articule avec l’autre élément de la prothèse fixée dans l’omoplate.

Deux grands types de prothèses existent :

La prothèse ANATOMIQUE :

Prothèse totale d?épaule

Anatomique veut dire que la prothèse va reproduire l’architecture normale de l’épaule.La tige métallique que l’on positionne dans l’humérus se termine par une « boule ».
L’élément que l’on positionne dans l’omoplate reçoit cette boule : « la boule est du côté de l’humérus ».

La prothèse INVERSÉE :

Prothèse totale d?épaule

Inversée veut dire que la prothèse ne reproduit pas l’architecture normale de l’épaule.La tige métallique que l’on positionne dans l’humérus se termine par une cupule. L’élément que l’on positionne dans l’omoplate est une boule qui s’articule avec la cupule.« La boule est du côté de l’omoplate » c’est la raison pour laquelle on parle de prothèse inversée, par opposition à la prothèses anatomique.

Pourquoi une PTE est-elle nécessaire ?

Elle a pour but d’améliorer la qualité de vie de ceux qui, en raison d’une arthrose, de rhumatisme inflammatoire ou de séquelles traumatiques…, présentent une dégradation de l’articulation. Le principal bénéfice est le soulagement, voire la disparition des douleurs, l’amélioration de la mobilité et de la fonction de l’épaule.

 



Posté par Didier Fontes

cette photo vous intéresse ? Contactez-nous !

(AUTRE)
didierfontes@me.com


accueil MedTools basculer vers :
MedTools boursesMedTools diaporamasMedTools photosMedTools publicationsMedTools videos
Page generation: 0.107475 s
MedTools v4.3.1
Copyright © 2002 - 2021 ESENS - All rights reserved.

  MedTools support :
contact@esens.fr
www.esens.fr

e-sens